Article La Dépêche du Midi

News
Article La Dépêche du Midi

Publié il y a 4 jours par

Article La Dépêche du Midi

Publié le 10/02/2019 à 10:27 par La Dépêche du Midi (Lionel Lasserre)

   

Professionnels et amateurs sur la même longueur d'onde

 

Rugby à XVAriège

Faire partager son expérience, aider les arbitres du secteur amateur à mieux appréhender leur fonction, à avoir les bons réflexes dans la conduite d'un match, voilà l'objectif de l'intervention de quelques arbitres professionnels du Top 14 dans les comités départementaux. «C'est bien d'entendre un autre discours», explique Cédric Marchat, responsable de l'arbitrage au sein du comité ariégeois et lui-même arbitre du Top 14. Jeudi soir, pendant une heure et demie, Pierre Brousset (arbitre professionnel) est venu à la rencontre des arbitres ariégeois. «On n'amène pas une vérité ou la vérité mais juste notre perception de telle ou telle situation.» «L'échange, le débat, ça fait avancer» poursuit Cédric Marchat. Il a été passionnant, enrichissant. Pierre Brousset n'hésitant pas à critiquer, vidéo à l'appui, ses propres décisions. «La conduite du match est souvent soumise à la sensibilité de l'arbitre.» Sécurité, cohérence, équité, voilà les principes fondateurs que ne doit jamais oublier l'homme au sifflet. «Tous ces éléments peuvent être réalisés à une condition, ne pas subir les événements. À chaque événement du match, il faut montrer de la cohérence dans notre arbitrage.» La salle participe activement à la discussion. «J'ai jaune-rouge, rouge-rouge, faites monter les enchères (rires) !» Sur la vidéo, les cas concrets se multiplient. «Dans votre arbitrage, il faut que vous trouviez un équilibre en évitant la frustration d'une équipe et ne pas faire de cadeau à l'autre. Il faut trouver l'équilibre entre la règle et le jeu. Le garant, c'est la règle.»

«Agir sur ce que je peux maîtriser»

Les conseils se multiplient. Précis, efficaces. «Si vous faites passer un message à un joueur plus faible, il ne faut jamais oublier de passer aussi le message au joueur le plus fort.» Professionnels, amateurs sont à égalité dans l'attitude à adopter. «Le principal, c'est la crédibilité et la bonne image rendue.» Comme dans la relation avec les joueurs sur le terrain. «Si vous prenez le parti d'ouvrir une conversation avec un joueur, il faut accepter qu'on vous réponde.» La conférence s'est conclue sur la gestion de fin de match. «On ne retient que ça de votre arbitrage. Le fil conducteur de vos décisions, c'est ne pas oublier tout ce qui s'est passé avant. Surtout, pas de précipitation.»

Une heure et demie de discussions à bâtons rompus que Pierre Brousset résume d'une formule : «Agir sur ce que je peux maîtriser.»

 


toute l'association

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter